Quel est le meilleur masque et à quoi faire attention ?

Avec tout ce qui s’est passé ces derniers mois, tout le monde s’inquiète pour sa sécurité et celle de ses proches. Pour cela, nous devons prendre le plus de mesures possibles pour rester à l’écart du coronavirus. Nous avons donc commencé à être plus prudents lors de nos sorties quotidiennes. Nous nous lavons les mains plus soigneusement et plus souvent, et nous portons des masques dans les lieux publics.

Porter un masque de protection réduit considérablement le risque de contamination par le coronavirus, et il est donc devenu un objet important à avoir, et parfois même un accessoire de mode.

De plus en plus de types différents apparaissent, du jetable au masque en tissu. Parmi eux, le polyester, le coton, la microfibre… Quelle est la différence entre tous et quel est le meilleur masque de protection ? Nous allons répondre à cette question dans cet article, alors restez avec nous !

Masque respirateur N95

Utilisés dans le secteur de la santé, ils sont devenus le sujet de conversation de l’année. Cependant, il y a certaines choses à savoir à leur sujet :

  • Ils offrent le plus haut niveau de protection

Approuvés à des fins médicales, ils offrent le meilleur niveau de protection et sont par conséquent les plus demandés.

  • Ils sont souvent en quantité limitée

Puisque la qualité est plus élevée, ils sont devenus rares et l’offre est limitée. Ils sont souvent réservées au personnel de santé, et peuvent donc être difficiles à trouver.

  • Leur prix est considérablement plus élevé

Suivant la loi de l’offre et de la demande, ce qui est en quantité limitée sera à un prix plus élevé. Les respirateurs de qualité chirurgicale N95 ne font pas exception et leur prix peut être plus de 10 fois supérieur à celui des masques en tissu.

Coûteux, difficiles d’accès, contribuant à l’alourdissement des décharges et inconfortables pendant de longues périodes, ils ont aussi leurs inconvénients. Ainsi, si vous n’êtes pas limité à l’industrie de la santé, de nombreuses autres options se sont avérées fiables et à impact positif.

Masques jetables

Si vous ne prévoyez qu’un usage limité, les masques de protection jetables sont très utiles. Qu’est-ce qui les rend si populaires ? Voici les principales caractéristiques des masques jetables :

  • Ils sont légers et pas chers

Leur matière respirante est facile à produire, à utiliser et à respirer à travers. Particulièrement pratique en été !

  • Ils protègent jusqu’à deux heures d’utilisation

Leurs 3 couches offrent un bon niveau de protection contre tout virus. Étant anti-poussières (particules PM2.5), ils protègent également contre les particules de pollution.

  • Ils sont une bonne option pour le court terme

N’étant pas réutilisables, ils ne constituent pas la solution la plus durable, ni la plus écologique. Ils doivent être jetés après chaque utilisation dans une poubelle fermé.

Masques en tissu

Les masques en tissu ne doivent pas être destinés à un usage médical, mais sont un bon compromis lorsqu’on recherche un bon niveau de protection sans se ruiner. Mais à quoi faut-il faire attention lorsqu’on achète le sien ? Voici les règles à respecter lors de l’achat de votre masque en tissu :

  • Le matériau doit bloquer au moins 90 % des particules virales

Une seule couche de tissu ne vous protégerait pas suffisamment – ce que vous respirez passera facilement à travers un matériau monocouche. Une série de couches de tissu donne plus d’espace pour que les particules de virus puissent se fixer au lieu de pénétrer dans votre flux d’air. Des études montrent que 90 % et plus des particules virales sont bloquées lorsque le masque présente plus d’une couche. Cependant, un trop grand nombre de couches peut rendre la respiration difficile.

  • Cherchez la certification OEKO TEX Standard 100

Vous utiliserez votre masque souvent et peut-être même pendant de longues périodes. Il est donc important qu’il soit confortable. Vous devez rechercher un matériau souple, mieux adaptable à votre visage. Idéalement, ils devraient également présenter la certification OEKO TEX Standard 100, un label connu identifiant les textiles testés pour les substances nocives.

  • Le tissu doit être respirant

La façon dont vous pouvez respirer à travers un matériau est aussi importante que la façon dont il bloque les maladies. S’il est trop difficile à respirer, cela peut être dangereux pour les personnes ayant des problèmes respiratoires, qui pourraient finir par choisir de ne pas en porter. Quels sont donc les meilleurs matériaux pour les masques de protection ?

Masques ajustés

Les masques ajustés offrent un équilibre parfait entre un bon niveau de protection et le confort. Ils sont une excellente option pour les raisons suivantes :

  • Ils apportent un meilleur niveau de protection

Il est important que le masque soit bien adapté à votre visage pour éviter de le tripoter et d’avoir plus de chances de toucher son visage. C’est ce que nous essayons d’éviter. Un masque bien ajusté est donc la meilleure option pour une protection optimale. Vous voulez que votre masque de protection ait le moins d’ouvertures possible. S’il ne s’adapte que grossièrement, il sera suffisant contre les grosses gouttelettes qui proviennent de la bouche d’une personne malade mais pourrait ne pas suffire contre les particules plus fines pouvant contenir le virus.

  • Ils peuvent être améliorés par des filtres à air

Un niveau de sécurité supplémentaire peut être assuré en ajoutant un filtre à air (N95 PM2.5) aux masques ajustés avec poche pour filtre.

  • Ils sont confortables pour un usage longue durée

Les masques étant si proches de votre visage, assurez-vous qu’ils présentent les certifications appropriées (telles que OEKO TEX 100), pour éviter d’avoir la peau irritée après un usage prolongé. L’ajustement élastique doit être conçu de façon à lutter contre les problèmes actuels des masques chirurgicaux courants : irritation derrière les oreilles, trop lâche ou trop serré.

Microfibre

Les masques en microfibre sont un choix populaire de matériau pour les masques et ce, pour de bonnes raisons :

  • Une option bon marché

Ils sont l’une des options les moins chères disponibles sans pour autant perdre de leur qualité. La microfibre est facile à obtenir et à produire et est donc fréquemment utilisée dans l’industrie textile.

  • Un tissu résistant

Parce qu’un masque de protection bon marché n’est pas forcément de mauvaise qualité. Ce matériau durable permet au masque de survivre même au lavage le plus minutieux. Une alternative à l’utilisation d’une machine à laver coûteuse en énergie peut être de le mettre dans de l’eau bouillante pendant 30 à 60 secondes.

  • Un matériau confortable enrichi d’une certification

Ressemblant au tissu utilisé pour nettoyer les lunettes, ils sont très doux et agréables à porter. Certifié OEKO-TEX standard 100, vous êtes sûr d’obtenir le plus grand confort et la plus grande sécurité pour votre masque !

Coton

Les masques en coton ont fait leur apparition sur le marché comme une option fiable pour se protéger du coronavirus. Cependant, les raisons suivantes font des masques en coton une option plus coûteuse pour un masque :

  • Ils offrent un grand niveau de protection

Le coton est recommandé comme option pour un masque facial en tissu. Il est préférable d’en choisir un avec une densité de fils élevée – 80% ou plus. Il filtrera mieux les micro-organismes que ceux qui ont un nombre de fils plus faible.

  • Ils peuvent être difficiles à trouvera

Toutefois, en raison de l’augmentation de la demande, une pénurie globale de coton est survenue, ce qui a rendu leur approvisionnement difficile.

  • Ils ne sont pas l’option la plus écologique

Le coton a une empreinte carbone assez élevée en raison de la quantité d’eau et d’énergie qu’il faut pour le fabriquer.

Polyester

Les masques en polyester sont souvent utilisés dans les lieux publics ou lors des voyages. Ils restent un excellent choix pour rester en sécurité. Protégeant du coronavirus autant que d’autres maladies, les masques en polyester sont :

  • L’option la moins chère

Le polyester est assez peu coûteux à produire et aussi très léger. C’est donc l’option la moins chère sur le marché en termes de masques réutilisables.

  • Lavable à haute température pour mieux tuer les bactéries et les virus

Bien qu’ils n’offrent qu’une seule couche de tissu, ce matériau semblable à du textile peut être lavé jusqu’à 90°C. Avec des températures plus élevées, les virus et les bactéries ont plus de chances d’être tués. Vous devez vous assurer de les laver après chaque utilisation pour éliminer toute trace potentielle de coronavirus.

Comment porter un masque de protection ?

Quel que soit votre choix, il est essentiel de manipuler correctement cet accessoire de protection. Comme vos mains sont un vecteur important de virus et de germes, vous devez souvent vous laver les mains. À l’eau et au savon, cela doit être pendant au moins 20 secondes. Vous devez toujours saisir votre masque par les côtés et ne jamais toucher l’intérieur du matériau.

Assurez-vous que le tissu n’ait pas de trous et fixez-le avec les élastiques derrière la tête ou autour des oreilles. Il doit recouvrir votre nez et votre bouche, et se placer sous votre menton. Ne laissez pas d’espace entre votre visage et le tissu. Ajustez-le autour de votre visage tout en étant confortable. Vous devez pouvoir respirer facilement à travers le tissu. N’en portez pas si vous avez du mal à respirer.